Lionel Chefdeville: « Nous sommes très fiers ».

Publié le 07/05/2020

Pour la première fois de sa jeune Histoire, le FC St-Martin de Seignanx va évoluer la saison prochaine dans une compétition régionale avec son équipe fanion. Principal artisan de cette réussite, le président Lionel Chefdeville n’est pas peu fier de figurer bientôt en Régional 3 avec la secrète ambition de faire, pourquoi pas, encore mieux. Rencontre .

Lionel, on te sait affecté par la maladie depuis quelques semaines * : Comment vas-tu aujourd’hui ?

Lionel Chefdeville: J’ai encore quelques symptômes , mal de tête , aux jambes et aux cervicales. Ma kiné vient 3 fois par semaine pour essayer de me soulager mais je reste très faible physiquement. Alors je ne sors que par nécessité. Je tiens d’ailleurs à remercier toutes les personnes du football landais qui m’ont témoigné leur soutien.

Pour changer de sujet, le FC ST-MARTIN DE SEIGNANX vient d’être promu dans le championnat régional 3 : Une belle fierté pour le président que tu es ?

LC: Le club évolue bien depuis quelques années: Nous nous sommes structurés avec notamment le terrain synthétique qui nous apporte de la régularité pour nos entraînements surtout en période hivernale. Cette montée en R3 était bien l’objectif prioritaire du club. Je suis très fier de l’entraîneur, des dirigeants et des joueurs qui se sont investis dans ce projet. Je n’oublie pas le travail fait en amont avec notre école de football qui a permis d’intégrer dans notre équipe fanion des joueurs qui sont au club depuis les u6.

As-tu déjà pensé à ce que pourraient être les conséquences pour ton club d’une telle accession, première dans l’Histoire de l’association ?

LC: A l’heure actuelle , il est très difficile de se projeter pour la saison prochaine mais j’espère que cette montée va attirer de nouveaux joueurs , faire venir de nouveaux partenaires. Notre équipe seniors a été créée il y a 8 saisons: Nous mesurons le chemin parcouru avec les membres du Bureau. On ne pensait pas arriver à ce niveau là aussi vite. Nous sommes très fiers et nous allons continuer à travailler pour atteindre de nouveaux objectifs.

As-tu déjà arrêté les grandes lignes de la saison de ton équipe première, notamment au niveau du staff ?
LC: Oui, le staff est reconduit pour la saison prochaine. Grâce à l’arrivée de Mr Loukil , nous sommes montés trois fois en 4 ans. Il nous a apporté son expérience, de la rigueur et de la discipline. Un vrai projet de jeu a été mis en place pour nos équipes seniors et les cadres de l’équipe sont très investis dans les décisions sportives.

On sait que la concurrence est rude dans le Sud-Ouest de notre département où un certain nombre de clubs sont déjà titulaires d’un championnat régional : Comment fait-on pour attirer de nouveaux joueurs ?

LC: On essaye de faire marcher nos connaissances, nous passons beaucoup de coups de téléphone surtout avec ce confinement. Le but n’est pas de piller les clubs voisins comme Tarnos ou Labenne mais plutôt de recruter des joueurs du côté du Pays basque. On explique aux joueurs les objectifs du club , on leur présente le projet sportif et les ambitions à plus ou moins long terme. Au fil des saisons, on essaie de conserver cet esprit de club familial tout en alliant des objectifs de résultats.

Justement, quels seront les objectifs du club pour cette première saison en R3 ?

LC: Forcément , l’objectif va être le maintien pour la première année a ce niveau là. Les clubs landais ont montré que tous avaient le niveau et d’ailleurs il n’y a eu aucune descente depuis quelques saisons. Nous voulons les imiter et essayer de faire aussi un bon parcours en Coupe des Landes.

Compte-tenu du contexte, vous n’avez pas pu fêter cette accession historique avec les licenciés du club : Un message peut-être à leur faire passer en guise de conclusion ?

LC: Oui, c’est un peu la frustration du moment de ne pas avoir réussi à finir la saison et fêter cette montée. Je leur adresse toutes mes félicitations et je les remercie de leur implication dans la vie du club. il reste encore beaucoup d’objectifs et de bons moments de vie à partager ensemble que ce soit sur le plan sportif mais aussi humain.

* Lionel Chefdeville a été l’un des premiers patients landais atteint du Coronavirus.

Par Loreto Guagliardi

Articles les plus lus dans cette catégorie