Maxime Loustalot: « Le SCS est un club ambitieux »

Publié le 20/05/2020

Pour la toute première fois de sa jeune Histoire, Seignosse Capbreton Soustons, le SCS, va évoluer la saison prochaine dans l’anti-chambre de l’élite régionale, soit la R2. Le fruit d’un excellent travail mené depuis plusieurs années par les équipes du club avec une signature finale de Max Loustalot, un entraîneur à la compétence reconnue et à l’engagement passionné: rencontre.

Max, on vient de sortir d’une longue période de confinement : Comment as-tu vécu l’interruption prématurée des championnats ?

Maxime Loustalot: Ce fut une interruption très stressante au début, ne sachant pas quelle suite allait être donnée au championnat. En tant que leader nous avions envie d’aller au bout et on se préparait à reprendre mais l’espoir s’est vite envolé et tous les scénarios ont commencé à être envisagés. J’étais confiant car avec les 2 matchs en retard sur Dax je savais que ça sentait bon, mais il valait mieux attendre la validation

Dans le même temps, profitant de son bon parcours jusque-là, le SCS accède au Régional 2 : Une belle satisfaction pour l’entraîneur que tu es ?

Oui nous accédons à la R2. C’est un sentiment bizarre du à l’interruption, il n’y a pas eu cet adrénaline de la dernière journée et du dernier coup de sifflet qui libère tout le monde. C’est une satisfaction bien sûr pour le staff avec qui j’ai travaillé puisque l’équipe 3 accède aussi à la D2 et l’équipe 2 échoue de pas grand-chose.
Satisfaction pour les joueurs car ils le méritent malgré un trou en janvier mais nos adversaires n’en ont pas profité. Nous n’avons pas été épargnés par les grosses blessures. Heureusement, les garçons ont été sérieux et jamais démobilisés.
C’est également une grosse satisfaction pour le club et ses dirigeants qui atteint ce niveau pour la 1ère fois de sa jeune Histoire. C’est dans la continuité du travail réalisé depuis quelques saisons. Le club travaille bien, se structure, et progresse ; ce n’est que le début j’espère. J’en profite pour féliciter tous les clubs landais pour leur parcours.

On le sait, impossible de fêter cette accession tous ensemble : Comme le groupe a-t-il vécu cette petite frustration ?

On prend son mal en patience, on espère que la situation évolue dans le bon sens pour se voir rapidement. Sinon on s’adaptera, on trouve toujours une solution pour partager un bon moment !

Il s’agit maintenant de préparer la saison prochaine : Comment fait-on pour recruter alors que toute l’activité football est à l’arrêt ?

On prépare la saison depuis la validation de la montée mais c’est effectivement compliqué. On a d’abord pris soin d’essayer de conserver tout l’effectif pour les 3 équipes et ensuite d’étoffer le groupe séniors par 5-6 joueurs. Quelques jeunes U18 viendront, comme cette année, se frotter aux séniors. On fait marcher les réseaux et le téléphone…

Même si nous n’avons aujourd’hui aucune certitude, prépares-tu déjà un programme de reprise individuel et collectif ?

Oui on est obligé de préparer, d’imaginer une reprise. Le plus compliqué sera de caler les matchs amicaux ! On arrête un adversaire mais les dates sont fictives.

Quels sont les objectifs que le SCS entend poursuivre dans cette anti-chambre de l’élite régionale la saison prochaine ?

Le SCS est un club ambitieux qui veut gravir les échelons petit à petit. Il est un peu tôt pour parler d’objectifs la saison prochaine, mais quand tu es compétiteur tu veux tout gagner. Le SCS aura les dents longues dans les 3 divisions séniors où il sera représenté.

Le SCS est le club le plus riche en nombre de licenciés dans le District des Landes de football : Aurais-tu un message à leur faire passer en guise de conclusion ?

J’espère que nos licenciés et leurs familles ont traversé cette épreuve sans trop de difficulté, je veux leur dire que les dirigeants pensent très fort à eux, et que le club travaille déjà sur la saison prochaine pour que les conditions d’accueil soient optimales à la pratique du football. Les différentes commissions communiqueront très vite sur la suite à donner. Nous avons hâte de tous les retrouver pour clôturer cette saison qui restera j’espère exceptionnelle.

Par Loreto Guagliardi

Articles les plus lus dans cette catégorie